Les origines du Wou

Visitez les coulises du Wou

L'histoire du Wou

Naissance d'un procédé unique grâce à :

Vlady Stévanovitch

“J’ai été initié au travail du Chi à l’âge de 15 ans et j’ai pratiqué toute ma vie. J’ai fait une  interminable recherche pour maîtriser l’art que m’a enseigné mon Maître. Puis pour apprendre à transmettre à mon tour cet art à mes élèves.”

Vlady abandonnera complètement ses activités thérapeutiques à la fin des années 80. En effet, il se consacrera à l’enseignement de l’Art du Chi après avoir fondé l’école de la Voie Intérieure en 1988 avec sa femme, Michèle.

Il installera en 1996 le centre International de fondation des enseignants de l’art du Chi à Oppedette, dans le Luberon en France. 

C’est là qu’il développera les nouveaux modes de transmission par des enregistrements sonores chargés en Chi, jusqu’à sa mort en 2005.

La recherche

“Le Chi est aujourd’hui une réalité palpable. Premièrement grâce aux sons que j’ai enregistrés, mais aussi que j’ai réussi à en charger. Ensuite reproduit par des haut-parleurs, ces sons se distinguent par une influence sur l’être humain. En tout point comparable a celle que peut produire un expert en manipulation du Chi.” 

La recherche méthodique et l’utilisation des technologies de pointes lui à permit de charger le son émis. Notamment d’une grande qualité de Chi, de l’enregistrer et de le reproduire. Le Chi chargé est restitué par des diffuseurs programmés aux fréquences choisies. La charge de Chi peut atteindre des concentrations sans commune mesure avec ce que pourrait réaliser même un très grand expert.

Il est possible de réduire le volume sonore à un niveau proche de zéro et de conserver une émission du Chi suffisamment puissante pour produire des effets parfaitement vérifiables. Même un sujet sensible distingue ces ondes diffusées par des diffuseurs, des ondes de Chi in vivo. Aussi, appelons-nous des ondes diffusées par des émetteurs: le Wou.

2002. Vlady en pleine recherche

L'école

L’Art du Chi est un art corporel énergétique orienté vers le bien-être et la santé. Il est issu des arts internes traditionnels chinois, le Taî Ji Quan (Taî Chi Chuan) et le Qi Gong (Chi Kung).

La méthode Stévanovitch est adaptées à notre époque et aux pratiquants d’aujourd’hui. La pédagogie, claire et progressive, rend accessible les techniques énergétique traditionnelles venues d’Asie.

L’Art du Chi comporte différents pratiques :

  • Trois formes de Taï Ji Quan
  • Des exercices de respiration et relaxation
  • Un enchainement martial rapide appelé “Krikido”, dérivé d’un Kata de Kung Fu
  • Des techniques d’émission de sons porteurs de Chi

La mobilisation du Chi est le premier objectif de l’école de la Voie Intérieure. L’harmonie et la beauté qui émanent de cette pratique, la recherche permanente et le développement du potentiel intérieur qu’elle implique en font un art.

L'entreprise

Sarl V.E.P.S ( Valorisation et Exploitation du Procédé Stévanovitch) a été créée en 2005. Travailleur infatigable Vlady Stévanovitch a mit au point un procédé d’enregistrement de concentration et de reproduction de Chi, de son Chi.

Comme son nom l’indique, la société a pour but de rendre les découvertes de Vlady Stévanovitch dans le domaine du Chi accessible à tous.

Elle se charge également d’éditer les écrits de Vlady Stévanovitch, à travers Les éditions Stévanovitch.

signe chinois

Qu'est-ce que le 'CHI" ?

Le mot chinois « Chi » ou « Qi » n’a pas d’équivalent en français. À défaut de traduction précise, on parle d’énergie vitale. Mais le Chi, c’est bien plus qu’une énergie. Dans la conception chinoise, la maladie est toujours une perturbation du système énergétique, une perturbation du Chi. C’est donc en intervenant sur le Chi qu’on entretient la santé et que l’on combat les maladies.

Restons en contact

Inscription Newsletter

Soyez averti des nouveautés !

Connexion à mon compte client

Inscription